Prise de parole en public: Cette histoire vous donnera envie de prendre des risques!

Anthony lafond scène ouverte n°4

Aimeriez-vous vous sentir plus confiant lors de vos prises de parole en public? Êtes-vous à l’aise à l’idée de prendre des risques lors de vos interventions?

En octobre 2015, lors de la réalisation d’une de mes scènes ouvertes, j’ai pris conscience que “prendre des risques” était un élément indispensable pour être plus à l’aise en prise de parole en public.

Cet article relate l’histoire de cette scène ouverte…

1# Quel est votre désir? Votre envie?

J’ai une question pour vous!

Aimez-vous chanter?

Ne me mentez pas! Je suis sûr que vous êtes du genre à chanter lorsque vous écoutez une musique. Vous avez même l’impression d’avoir une jolie voix, jusqu’à ce que vous vous rendiez compte que malheureusement la musique couvre vos fausses notes! ^^

Rassurez-vous! Je suis comme vous!

En revanche, petite particularité, que ce soit sous la douche ou encore au volant de ma voiture, j’adore chanter en inventant les paroles de la musique.

Quand ils ne sont pas en train de prier pour que je me taise, cela me vaut d’ailleurs de nombreux éclats de rire avec mes amis et amies.

À quand remonte votre dernier fou rire? :)

À quand remonte votre dernier fou rire? 🙂

Pourquoi je vous parle de chant?

Vous allez très vite comprendre le rapport avec la prise de risque en lisant cet article jusqu’à la fin.

Après mes soirées en tant que dj et la pratique du théâtre d’improvisation, j’ai décidé en octobre 2015 de me lancer dans un nouveau défi: participer à des scènes ouvertes (où sketch si vous préférez).

Un matin, alors que je me dirigeai au travail et que j’improvisai à nouveau les paroles de la musique en chantant à tu-tête dans ma voiture, une idée m’est venue à l’esprit:

Pourquoi ne pas chanter lors de ma prochaine scène ouverte?

Lorsque ce défi m’est venu en tête, j’ai senti à la fois une vague d’inspiration et de peur traversé mon esprit. Cependant je décidais d’accepter le défi! 😀

Relevez-vous le défi?

Relevez-vous le défi?

2# L’écriture de la scène ouverte

Trouver une musique

De combien de temps pensez-vous avoir besoin pour écrire une présentation de dix minutes?

Cette fois-ci, j’avais trois semaines. Pensez-vous que cela est suffisant? Nous étions à la veille de la représentation sur scène, et l’ensemble du sketch (ou presque…) était écrit. Il ne me manquait plus qu’une chose: LA CHANSON DE CLOTURE! 😀

Ainsi, je commençais ce mardi soir à rédiger les paroles de la musique. Après un rapide coup d’oeil sur Youtube, j’avais trouvé deux versions karaoké qui me plaisait plutôt bien:

Cependant, j’hésitais entre ces deux versions et j’avais peur de prendre le risque de choisir la mauvaise… Ainsi, je tentais d’inventer les paroles de la musique en identifiant quelle musique me correspondrait le mieux.

Quand le doute s’installe

Si l’inspiration et la confiance étaient présentes pour le début du sketch, je commençais à me poser de plus en plus de questions concernant la musique:

  • Est-ce la bonne musique?
  • Et si le public ne réagissait pas?
  • Vais-je oublier les paroles?
  • Mon public va-t-il rire?
  • En vaut-il la peine de tenter cette prise de risque?

À ce moment-là, la confiance s’éloignait de plus en plus, tandis que le doute m’envahissait…

Quand l'hésitation et le doute survient

Quand l’hésitation et le doute survient

3# Jour de représentation

On reprend tout depuis le début

Le lendemain, jour de représentation, alors que je révisais ma prestation dans le parc en face de mon travail, j’étais de moins en moins confiant. Pourtant, je n’avais pas le choix, je devais être prêt pour la représentation le soir même à 20h30.

En arrivant dans mon appartement à 18h, je décidais de tout reprendre depuis le début. J’élevais le volume de la musique, et, debout dans ma chambre, je reprenais l’écriture des paroles depuis le début alors que je chantais à haute voix et que je gribouillais sur un bout de papier …

Après avoir écouté la musique 10 fois et après 1 heure de retouche, les paroles étaient prêtes. Cependant, la confiance n’était pas pour autant au rendez-vous

Le stress monte

À 19h, alors que Quentin et Anaïs rigolaient dans la voiture, je mettais la version karaoké sur l’autoradio et je révisais les paroles de la musique dans ma tête.

Dans le métro, au cours de la conversation, ils me demandèrent comment je me sentais pour le soir même. Ma réponse fut unanime:

Je suis confiant pour l’ensemble du sketch, mais pas pour le final… ^^

Dois-je prendre le défi de chanter?

Alors que les autres humoristes passaient sur scène, je me sentais toujours anxieux: je sentais une légère boule au ventre (au niveau du plexus solaire).

Je n’avais qu’une seule décision à prendre:

  • Est-ce que ça vaut le coup de prendre des risques? Je chante? Je ne chante pas ?

Qu’en pensez-vous? Que feriez-vous à ma place?

Je monte sur scène

Alors que j’entendis mon nom, je bus un verre d’eau cul sec et je montais sur scène. À mon entrée sur la scène du comptoir du rire, je me métamorphosais dans un autre état: celui où seul le rire et le partage compte… 😀

Les premiers pas sur scène

Les premiers pas sur scène

Au cours de ma prestation, tout se passait pour le mieux, certaines blagues fonctionnaient tandis que d’autres foiraient. Quant à mes improvisations, le public y était réceptif.

Cependant rien ne me disait encore si j’allais avoir le courage de chanter… Puis au bout de 6 minutes, le verdict tomba…

PS: Je vous invite à regarder la vidéo en entier si vous voulez comprendre pourquoi j’ai pris cette décision. Si vous n’avez pas le temps, regardez à partir de 6min35…

4# Conclusion

Et si nous prenions des risques?

J’utilise beaucoup le “Je” dans cet article, mais ce n’est certainement pas pour vous raconter ma vie et encore moins pour vous dire: “Regarde j’ai chanté sur scène!”.

Cette anecdote m’a fait comprendre beaucoup de choses:

Rien ne pouvait prédire si cette chanson allait fonctionner!

J’aurais pu demander l’avis à d’autres personnes, mais quelle que soit leur réponse, le seul moyen de savoir si cette chanson pouvait fonctionner était de prendre le risque de la chanter.

Prendre le risque de chanter sur scène

Prendre le risque de chanter sur scène

Et si cela n’avait pas fonctionné?

Aujourd’hui, je sais que je peux me servir de ce chant lors d’une prochaine scène ouverte ou conférence:

  • pour faire interagir mon public;
  • pour faire rire mon public.

Si la musique n’avait pas marché, où en serais-je aujourd’hui?

Je serais surement toujours en train de me demander s’il s’agit d’une bonne idée… Je serais en train de douter! En ayant essayé, j’ai eu ma réponse et aujourd’hui je suis confiant à l’idée de chanter à nouveau.

5# Pourquoi nous devrions prendre des risques?

Pour nous améliorer et prendre confiance en nous!

Quel que soit votre niveau en prise de parole en public, le meilleur moyen de s’améliorer et de prendre confiance en soi est de prendre des risques en relevant des défis:

  • On dit que vos prestations manquent d’humour? Préparez une blague et relevez le défi de la raconter à votre auditoire.
  • Vous gesticulez sans arrêt lorsque vous parlez? Relevez le défi de commencer votre présentation sans bouger en prenant du temps pour bien respirer et admirer votre public.

En fait, en prenant le risque, nous sommes sur d’être gagnant:

  • Si nous réussissons, nous sommes contents! 😀
  • Si nous échouons, nous aurons au moins le mérite d’avoir essayé.

En effet, je ne compte plus le nombre de fois, où, en théâtre d’improvisation, mes blagues ont complètement foiré… ^^

Prendre des risques pour prendre confiance en soi

Prendre des risques pour prendre confiance en soi

Pour construire votre identité!

Que vous soyez dj, humoriste, ou que vous avez simplement besoin de faire des présentations dans la vie de tous les jours, sachez que chacun est différent et possède sa manière d’intervenir.

Ainsi, en prenant des risques, vous allez donc identifier ce qui vous convient le mieux. En effet:

Pour conclure sur cet article, vous pouvez garder en mémoire la chose suivante:

En prise de parole en public, prendre des risques est un bon moyen de vous améliorer, de prendre confiance en vous, mais aussi de déterminer VOTRE personnalité d’orateur!

Si vous voulez recevoir plus de conseils pour améliorer vos prises de parole en public, rejoignez-nous sur la newsletter en cliquant ici! 🙂

Excellente journée,

Anthony – compositeur du titre “Je suis sur l’autoroute” 🙂

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *