,

17# N’attends plus… dévoile ton identité!

La randonnée du Tongariro

Vous êtes-vous déjà dit que ce n’était pas pour vous? Que vous ne méritiez pas quelques choses? Aujourd’hui, je souhaite vous partager une réflexion au sujet de notre identité qui va répondre aux deux questions ci-dessus.

Pas de chichi! Pas de blabla en introduction, on commence maintenant! 😀

Quel est ton travail?

En Nouvelle-Zélande, il y a encore quelques semaines, dès que je rencontrais une nouvelle personne, il y avait souvent cette conversation sur mon identité professionnelle qui revenait:

  • Tu fais quoi dans la vie?
  • J’ai fais un BTS Aéronautique, puis 3 ans d’apprentissage en temps qu’ingénieur dans l’aéronautique…

Ensuite, les gens me répondaient souvent:

“Whahouu! L’aéronautique! Bravo!”

Puis j’enchaînais:

  • En faîte, ça ne me plaisait pas beaucoup. Je passais beaucoup de temps assis à un bureau, devant l’écran de mon ordinateur, 8 heures par jour, et j’avais très peu de contact avec les autres. C’était horrible pour moi, je ne veux pas continuer dans ce domaine!
  • Tu veux faire quoi après?
  • Heu… je ne sais pas.
Ma vie au bureau (il y a un an)

Ma vie au bureau (il y a un an)

Mais si tu sais!

Un soir, en Nouvelle-Zélande, il y a quelques mois, alors que je regardais les étoiles à travers le toit ouvrant de mon van (whahouu, genre je me la pète… :p ), je me suis fait une réflexion:

“Antho, tu as des rêves et des projets pleins la tête, et pourtant quand on te demande ce que tu fais dans la vie, tu reviens à cette période chiante de ta vie, et tu dis que ça ne te plaisait pas?”

What the fuck?

Quand tu comprends que tu te casses un peu trop la tête

Quand tu comprends que tu te casses un peu trop la tête

Maintenant on va changer un peu les choses. Tes études d’aéronautique, tu oublies! En faîte, on s’en fou! De plus, tu vas arrêter de chercher ton avenir à droite à gauche et croire qu’il te manque quelque chose, car tout se trouve déjà sous tes yeux. Ton identité est déjà en toi, MAINTENANT !

  • Tu es DJ! Tu adores la musique et donner du bonheur aux gens en les faisant danser le temps d’une soirée.
  • Tu es blogueur. Tu aimes partager tes réflexions de voyage pour inspirer les autres!
  • Tu souhaites devenir conférencier et coach en prise de parole en public. Tu adores le théâtre d’improvisation et monter sur scène. Tu souhaites donc aider les gens sur cette compétence!
  • Tu es ambassadeur de l’école maternelle des soleils en Inde. Ton rôle consiste à récolter 200€ avant le 1er avril 2017. Ces fonds serviront à scolariser des enfants en Inde.
    • Pour découvrir l’école: www.ecole-des-soleils.org/
    • Pour faire un don: www.ecole-des-soleils.org/contribuer-au-projet/
    • Si vous faîtes un don, merci d’envoyer un message à contact@ecole-des-soleils.org en indiquant que le don est pour ma campagne d’ambassadeur. Cela nous permettra de suivre l’avancement du défi. 😀 Et non je ne gagne rien à faire cela!
  • Et bien sur, continuer de découvrir ce merveilleux pays qu’est la Nouvelle-Zélande! 😀

Incarne ton identité!

Dans les jours qui ont suivis, je ne me suis plus présenté comme un ingénieur aéronautique qui a passé 3 ans à s’ennuyer, non, à la place j’ai présenté mes projets pour l’avenir…

Et vous savez quoi?

C’étais difficile pour moi. Dès que j’en parlais, j’avais l’impression de passer pour un imposteur. Comme si je ne me m’autorisais pas le droit d’incarner ce que je voulais devenir; comme si moi, Anthony LAFOND, je n’avais pas le droit de faire ça.

Vous savez ce genre de sentiment que vous ressentez et qui vous dit que ce n’est pas pour vous?

Alors comment on soigne cela?

Il y a encore quelques mois, je lisais beaucoup. J’était un fan du développement personnel. J’y connaissais presque tout. Et face à un manque de confiance comme celui-ci, j’aurais surement lis 10 articles, un livre et consulté quelques articles de blog, et… j’en serais toujours au même point. ^^

Laurent GOUNELLE dans son livre “Les dieux voyagent toujours incognito” disait:

“Je ne crois qu’aux expériences vécues, le reste c’est de la masturbation intellectuelle.”

Le parc national Abel Tasman

Le parc national Abel TasmanAinsi aujourd’hui tout est different. Je suis partie à l’aventure à l’autre bout du monde, j’ai laissé la lecture, les blogs et tout ce qui vous sert à vous masturber intellectuellement de côté pour le concret, l’expérience de la vie.

Ainsi pour combattre ce sentiment, je n’avais pas besoin de lire un livre ou de regarder une vidéo sur youtube qui vous livre les 10 clefs pour croire en vos projets, j’avais besoin de me lancer des défis.

3, 2,1 … ACTION!

Un matin, habillé de mes tennis New Balance et de ma veste bleu Quechua, je décidais d’aller essayer des montres de luxe dans l’un des plus grands bijoutier de Wellington.

Alors que j’arrivais devant la boutique, je ressentais un petit stress, et malgré cela, je m’y aventurais d’un pas assuré. Je regardais les montres un cour instant, puis je m’avançais vers le vendeur assis au bureau; un homme habillé en costard cravate, et au cheveux coiffés en arrière:

  • Bonjour! Je souhaiterais voir vos montres s’il vous plait! 🙂 (en anglais bien sur)

Il se leva et je le suivis vers la vitrine.

  • Celle-ci! Je souhaiterais l’essayer, dis-je en montrant la montre du doigt.

Il sortis la clef, ouvrit le placard et me passa la montre au poignée…

  • Je n’aime pas… Je souhaiterais plutôt essayer celle-ci.

Il s’exécuta à nouveau.

  • J’aime beaucoup celle-ci. 😀 Quel est le prix?
  • 13 000$ monsieur.
  • Ohhh putin… pensais-je. Cependant, je fis un petit “Très bien!” comme si cela ne me faisait aucun effet! ^^

Juste une montre de plus

J’en essayais 4 de plus, puis vient le moment de mon objectif: essayer une rolex! Je lui demandais d’essayer celle qui se trouvait dans la vitrine d’en face. Il la sortis, et me la passa au poignée.

Je réfléchis quelques instants, puis mon verdict tomba: J’aime pas! Trop gros!

J’avais essayé les montres qui me plaisait le plus. Je lui demandais alors gentiment de me noter les références des montres sur un bout de papier. Je voyais que ça l’ennuyais un peu. En même temps, en tant que client potentiel d’une montre à 13 000$, il pouvait au moins faire cela pour moi…

Il me donna le papier et je sortis du magasin, sans rien acheter!

Le fameux papier :D

Le fameux papier 😀

Heu… il sert à quoi ton exercice là?

Est-ce que je vais m’acheter une montre à 13000$ un jour. Non, je ne pense pas, je préférerais donner cette argent à une association caritative. Ça sera surement plus utile! 😀

Et puis, je n’ai pas besoin d’une montre à ce prix là. Ma décathlon bleu au bracelet rayé à 10€ me va très bien. En plus elle est étanche, pas comme celle à 13000$… ^^

Or, quand vous voulez essayer une montre à 13000$ ou dans d’autres moments de votre vie, vous pouvez avoir ce genre de pensée qui vous vient à l’esprit: “Ce n’est pas pour toi!”.

Ensuite vous avez le choix soit vous garder cette pensée en tête et vous accepter le fait que ce ne soit pas pour vous. Soit vous décidez que vous méritez autant qu’un autre ce que vous voulez!

C’était justement le but de cette exercice. L’objectif était de dépasser cette pensée paralysante qui me disait: “Ce genre de chose n’est pas pour toi!”.

En sortant de la boutique, je me sentais plus confiant et je me sentais capable d’obtenir plus. En goutant à ce genre de sentiment, j’ai commencé à croire un peu plus au projet que je voulais mettre en place. Car, non seulement ces projets sont réalisables, mais je vais moi-même les réaliser. 😀

Bon et alors c’est cela ta conclusion?

J’ai presque déjà tout dit.

Que voulez-vous que je rajoute de plus?

On a tous de magnifique projet dans la vie. Je ne suis pas un gourou de développement personnel, et je ne vais pas vous dire: “Lèves-toi tous les matins et réalise tes rêves, bidule machine truc.. où vise la lune car au moins si tu te rates tu atteindras au moins les étoiles”.

Je ne suis pas un donneur de leçon, je n’ai que 23 ans, et je passe déjà suffisamment de temps sur mon propre développement pour être donneur de leçon au prés des autres…

Or…

Nous voulons tous réaliser des choses!

Partir en voyage. Trouver un nouveau job. Créer une association. Apprendre l’anglais. etc

Et pour créer toutes ces choses, il y a forcement des petits manques de confiance et des doutes… Or si l’on commence dès le début par ce dire que ce n’est pas pour nous, c’est comme se mettre une balle en pleine tête: Rien ne se passera!

Alors donnons-nous au moins le droit d’y croire… un petit peu. Ça sera déjà un bon début. Car si nous ne le faisons pas, qui le fera pour nous?

Et si je ne sais pas quoi faire?

Quand à ceux qui comme moi (avant) ne savent pas quoi faire de leur vie, ne cherchez pas midi à quatorze heures.

Regardez simplement autour de vous.

  • Qu’aimez-vous faire de vos journées? Qu’est-ce qui vous passionne? Que pourriez-vous faire pendant des heures?

Ne cherchez pas votre identité dans le futur car elle est déjà là! Votre futur métier est aussi déjà là, et il se trouve… devant vous! 😉

Keep in touch,

Anthony

11 Février 2017 – Blenheim – Nouvelle-Zélande (île du sud)

Vous êtes libre de découvrir Laurent GOUNELLE – Les dieux voyagent toujours incognito sur Amazon

4 réponses
  1. your padre
    your padre dit :

    Dommage pour la montre, t’aurais pu me l’offrir! Tanpis oublions, c’est du passé…..Hahaaa…. Bien sûr, je plaisante!!… Tu peux toujours y retourner et l’acheter BIEN SÜR!!!! Il n’est jamais trop tard pour bien faire…..BISOUS

    Répondre
  2. Isabelle Picard
    Isabelle Picard dit :

    Salut Anthony
    Comme le dis si bien ton père il n’est jamais trop tard pour acheter cette montre mais vu ton état d’esprit et tout ce travail que tu fais sur toi même pendant ton roadtrip je pense que tu choisira un don à une association caritative à suivre
    Bonne route
    Bises
    Isa

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *