Choisissez vos fruits et dégustez-les en smoothie!
,

5# Quelques jours d’escale à Singapour (partie 2)

Cette article est le deuxième concernant l’escale à Singapour. Pour consulter la première partie, cliquez sur ce lien: Quelques jours d’escale à Singapour (partie 1).

4éme jour : Lundi

Cette journée est dédiée à la visite de la ville en solitaire. On me conseille de remonter Orchard road (désigné comme les champs Élisée Singapourien) de la station de Dhoby Gaust jusqu’à Orchard.

Au passage, sachez qu’ici le métro se paye en fonction de la distance. Plus vous allez loin et plus vous payez cher. Oui, je sais c’est très intelligent. Comme beaucoup de choses ici. ^^

À la sortie du métro Dhoby Gaust, ma curiosité se porte sur le Fort Canning Park. La colline abrite un petit parc. J’aperçois quelques écureuils se baladant sur les branches.

Par la suite, la remontée d’Orchard road permet de découvrir plusieurs centres commerciaux. Il y règne une ambiance quelque peu Américaine. En détour d’une rue, je me laisse attirer par les couleurs les jolies couleurs.

Par la suite, je rejoindrais mon collégue sur la east coast road pour boire un verre. Pour y aller, il m’aura fallut prendre un taxi. Petit moment de pression à l’idée d’en demander un… Je crois que la barrière de la langue y est pour quelques choses.

Mon niveau d’anglais est loin d’être performant mais il n’est pas médiocre non plus. Or, l’accent est compliqué. Quand on me dit « Where do you go ? », je comprends « Ghdjfjbs dfjhsdkf ». ^^

Dans une rue, je fais signe à un taxi de s’arrêter, quand je lui annonce ma destination. Il hésite un moment comme s’il ne voulait pas travailler…

La journée se terminera avec une bière à la noix de coco, et la dégustation d’une pizza murtabak à Aljawadi.

5éme jour: Lundi

Telok Blangah Hill Park

Nous sommes au dernier jour de cette escale à Singapour. La journée débute avec la visite du Telok Blangah Hill Park. En sortant de la station Labrador Park, le parc s’étend jusqu’à la station d’Harbour Front.

Je veux prendre ma revanche sur dimanche matin et prendre en photo quelques singes. Les yeux et les oreilles grandes ouvertes, je reste attentif aux moindres craquements dans les arbres.

Malheureusement, je n’en verrais aucun. J’apercevrais cependant des écureuils courants dans les arbres.

Sentosa

À Harbour front, un train vous emmène jusqu’à Sentosa, l’île au plaisir. Honnêtement, je n’ai pas eu de coup de cœur pour cette île. Tout a été fabriqué par l’homme, ainsi cela gâche un peu le plaisir.

En revanche, à quelques pas de la station Sentosa Beach, on découvre Palawan beach. Un pont sur l’eau nous emmène sur une petite île. Fantastique ! On se croirait sur le site de tournage de pirates des Caraîbes.

Je découvre ensuite un splendire food court où les papilles gustatives s’émerveillent…

Botanic gardens

En rentrant j’ai fait un arrêt aux botanic gardens. J’en ai profité pour tester quelques fonctions de l’appareil photo.

Par la suite, rien de bien exceptionnel. Lessive, et direction le supermarché du coin pour préparer le repas pour les colocataires de mon collègue.

Quand j’ai vu que les quatre saucisses étaient vendues 98$, j’ai compris ce que voulait dire « chère ». En caisse, vous n’avez rien à faire. La caissière sort les affaires de votre panier et les met dans votre sac. Ça c’est plutôt cool.

En revanche, les caissières ne sont pas très aimables à Singapour. Je préfére celle qui sont en France…

Par la suite, préparation du sac et direction l’aéroport.

Demain, nous y sommes !

Nous posons ENFIN les deux pieds en Nouvelle-Zélande,

Prenez soin de vous,

Anthony

PS: Je suis un peu déçu par mes photos. Dîtes-moi quand même ce que vous en pensez. 🙂

Marina bay de nuit

4# Quelques jours d’escale à Singapour (partie 1)

Lorsque je parlais de partir en Nouvelle-Zélande, je ne m’attendais pas à faire une escale en Asie. Lorsque l’idée m’a été proposé par l’agence de voyages, j’ai saisi l’occasion. Un ami travaillant sur Singapour a pu m’accueillir et me faire visiter la ville.

Après ce week-end prolongé, je suis encore très loin de connaître la ville dans ces moindres recoins. Cependant, à mon départ, trois mots me viennent à l’esprit pour évoquer cette ville : verdure – futuriste – multiculturel !

1er jour : Atterrissage et première découverte de Singapour

Faîtes-vous partis de ces personnes qui commencent à se poser des questions lorsqu’elle ne voit pas arriver leur bagage sur le tapis ?

J’en fais partie. ^^

À Singapour, dès lors que vous avez récupéré vos bagages et que vous mettez un pied à l’extérieur, vous êtes instantanément rattrapé par la chaleur et l’humidité de la région. Le choc avec les 16° de Paris est un peu rude…

Heureusement, ce choc sera de courte durée. Quelques mètres après la sortie de l’aéroport, nous montons dans le taxi en direction de la résidence proche du métro Bartley dans le nord-est de la ville… Comme promis, l’ambiance est tropicale. La terrasse de l’appartement surplombe la piscine avec ses cocotiers et sa cascade.

Elle sera d’ailleurs très appréciée pour se rafraichir tout au long de ces quelques jours.

2éme jour : Samedi

Les six heures de décalage horaire avec la France ont toujours de quoi nous mettre un peu dans nos chaussettes. (Ne cherchez pas je crois que cette expression n’existe pas ! ^^)

Heureusement, un bon pote saura toujours vous sortir de votre lit pour vous faire profiter de la journée.

Le quartier chinois de China town

La visite débute par le quartier chinois de China Town. Je ne serais pas vous dire les similitudes avec la Chine. Cependant, l’ambiance est décontractée. Les écriteaux en mandarin invitent les touristes et les locaux à déguster les plats typiques de la région.

En déviant sur les rues parallèles, nous découvrons un temple bouddhiste. Une pancarte vous invite à faire un vœu tandis qu’une vieille dame brule un encens pour faire une prière. Je ne sais d’ailleurs pas si on peut parler de « prière » pour les bouddhistes.

Cinquante mètres après la sortie du temple, nous passons devant une mosquée. La multi culturalité est bien présente.

Le food court de Lau Pa Sat

À Singapour, les locaux sont habitués à manger leur repas dans les foods court. Il s’agit d’un lieu où sont rassemblés plusieurs restaurants. Chacun est libre de choisir ce qu’il veut et le choix est varié. Par la suite, vous pouvez vous installer sur les tables disposées au centre. L’ambiance y est très conviviale.

Fini les disputes de groupe pour savoir ce que l’on veut manger, chacun est libre de choisir ce qu’il veut ! BOOOOOMM 😀

Plusieurs foods court sont présents dans la ville. Nous découvrons celui de Lau Pa Sat. Le repas est un régal !

Marina Bay

Marine Bay est un lieu fantastique. Les buildings côtoient la marina. Un bâtiment représentant une fleur de lotus (certains y voient une main ouverte) contient le musée des sciences. Un centre commercial est présent pour le shopping en tous genres. Derrière le centre commercial se tient une prouesse architecturale : la Marina Bay Sands hôtel. Celui-ci vous époustouflera de par sa vue à 360° sur l’ensemble de Singapour.

Devant l’hôtel, la folie Pokémon Go est présente… Des personnes se rassemblent pour se battre dans l’arène. Il faut s’y habituer, ici, les gens sont très connectés. Dans le métro, tout le monde a les yeux rivés sur son téléphone.

Le quartier de Little India

Ce jour correspondait à la fête de Dipawali pour les Indiens. Nous avons donc profité de cette occasion pour manger dans un restaurant Indien. Même si la cuisine ne m’a pas plu, l’ambiance était bonne.

De plus, marcher en groupe sous la pluie tout en navigant dans les rues pour se mettre à l’abri en passant devant les petits restaurants indiens permet de passer une bonne fin de soirée à se marrer.

3éme jour: Dimanche

Faire un footing au MacRitchie reservoir

La journée débute par un footing au MacRitchie reservoir. Les premières foulées et la chaleur ne tarderont pas à faire monter la température du corps. Au bout de quelques minutes, vous avez l’impression de sortir d’un bain habillé dans une piscine.

Au fil de notre footing, nous jalonnons le sentier autour du quel se trouvent des plantes et des arbres tropicaux. Au bout de trente minutes de course, un chemin vous mène sur un petit ponton. Vous côtoyez alors la cime des arbres à trente mètres au-dessus du sol.

On peut facilement apercevoir quelques singes. Malheureusement je n’ai pas pris mon appareil photo ce matin-là, je ne pourrais donc pas vous montrer de photo… Oui, je sais, c’est triste. 🙁

Le quartier arabe

Après un bon repas et une douche rafraichissante, la visite se poursuit dans le quartier arabe : Bugis, Hajilane et arabe street. Les ruelles sont remplies de toutes sortes de petites boutiques. Les magasins d’électroniques croisent les boutiques de souvenirs tandis que personnes prennent un café en terrasse.

Une rue évoque même un air d’Amérique du sud. Au bout de la rue se trouve la sultan mosque.

Fin de journée

Nous finirons la journée par une visite du Singapour Art Museum où nous en découvrirons un peu plus sur l’histoire de Singapour (notamment lorsque les Laponais ont pris Singapour aux anglais lors de la seconde guerre mondiale).

Par la suite, nous découvrons le Chijmes. Au premier abord, il s’agit d’une église. Cependant, derrière l’église se trouve quelques restaurants qui évoquent un air branché et posé.

Marina Bay et Gardens by the bay (by night)

Si Marina Bay est un lieu ravissant de jour, il est encore plus exceptionnel de nuit. Des centaines de personnes s’assoient sur les marches devant le centre commercial pour admirer le spectacle de lumière sur la marina. Les rétroprojecteurs tracent des images sur les jets d’eau. Au second plan, on peut apercevoir les lumières des buildings.

Lorsque le spectacle se termine, les gens traversent le centre commercial pour rejoindre gardens by the bay. Une animation son et lumière permettra d’admirer un magnifique spectacle tout en couleurs.

Cette article est en deux parties. Pour lire la suite, cliquez sur ce lien: Quelques jours d’escale à Singapour (partie 2).