,

2# Pourquoi as-tu souhaité partir voyager après tes études?

Dans un monde toujours plus mondialisé, les jeunes français sont de plus en plus nombreux à partir à l’étranger.

Selon les statistiques, un étudiant sur trois a étudié une partie de ses études à l’étranger, tandis que d’autres étudiants, une fois leur diplôme obtenu, choisissent de partir voyager quelques semaines (voire un an).

Qu’est-ce qui peut pousser ces personnes a quitté le territoire français pour partir découvrir le monde?

Je pense que chacun a ses raisons, et aujourd’hui je voudrais vous partager les miennes.

  • Découvrir le monde!

La France est un pays magnifique de par sa diversité et sa culture (Vive le pain et le fromage!). Pourtant, partir vivre à Auckland, à Buenos Aires ou encore à Los Angeles pendant quelques mois, faits toujours plus rêver que de partir à Bordeaux.

Ce qui est étonnant, c’est que quelque soit notre pays, nous sommes toujours excités de partir en visiter un autre… Finalement, il n’y a pas d’endroit meilleur qu’un autre, mais juste des choses différentes à découvrir!

Ce qui nous anime, c’est l’excitation due à la découverte!

À chaque voyage, nous nous reconnectons à “l’enfant” qui nous habite et nos cinq sens s’émerveillent!

Lorsque l’on vit dans une ville un peu trop longtemps, on a tendance à devenir moins attentif à toutes ces petites choses qui nous entourent…

Ce voyage est une opportunité de sortir de ce schéma, de se reconnecter à nos sens, de découvrir de nouveaux paysages, de nouvelles cultures, de nouvelles personnes et de progresser en anglais.

  • Se confronter à soi-même!

Le voyage, c’est du plaisir mais aussi des galères… Certains se font voler leur sac à dos et d’autres perdent leur passeport. J’ai entendu le témoignage d’un couple qui a eu un accident de moto avec leur fils de 5 ans… heureusement pas de blessé!

On a tous vécu des moments difficiles dans nos vies. Or, quelques mois après ses événements, lorsque nous prenons du recul, on se rend compte que tous ces événements sont arrivés au bon moment.

Ils nous ont appris quelque chose et nous ont endurci.

Un collègue de ma promotion d’ingénieur a passé quelques mois à Sydney. Lorsque l’on a parlé de son expérience, il m’a avoué s’être découvert des qualités qu’il ne soupçonnait pas.

Ce voyage est une opportunité de sortir de sa zone de confort, d’apprendre à gérer de nouvelles situations et apprendre à se connaître.

  • Faire face à l’inconnu

Lorsque je dis aux gens que je vais partir en Nouvelle-Zélande, on me pose toujours la même question: “Combien de temps pars-tu?”

Je réponds toujours que je ne connais pas la durée de ce voyage…

J’ai hésité à prendre un billet aller-retour. Pourtant, je crois que de ne prendre que le billet aller m’apportera plus de liberté sur place…

Si je rencontre une personne qui a un plan pour bosser quelque part puis voyager, alors je ne suis pas contraint pas un billet d’avion retour…

Let’s go! Je peux y aller!

À l’heure actuelle, dimanche 16 octobre, 11:55, je suis angoissé et excité à l’idée de m’envoler à l’autre bout du monde. Or, mes envies d’aujourd’hui changeront peut-être dans les prochains mois. Je me rendrais peut-être compte que ce mode de voyage ne me correspond pas et je rentrerais en France…

Partir avec juste un sac à dos sur le dos, c’est découvrir une certaine forme de “liberté”; pouvoir parcourir la Nouvelle-Zélande au fil de ses envies, et faire en sorte que chaque journée soit différente de la précédente…

N’hésite pas à me dire dans les commentaires, ce qui t’anime à partir, toi aussi, en voyage! 🙂

À bientôt,

Anthony

,

1# Pourquoi as-tu choisi la Nouvelle-Zélande?

Quand il s’agit de choisir une destination pour partir voyager, il n’est pas toujours facile de se décider… Il y a tellement de lieux fabuleux à découvrir qu’une vie entière ne suffirait pas!

Une première destination: l’Amérique du sud

Lorsque l’idée de partir m’est venu à l’esprit, je me dirigeais vers l’Amérique du sud. Je souhaitais parcourir la Bolivie, le Pérou, l’Équateur et pourquoi ne pas passer un peu de temps sur les îles Galapagos. La langue espagnol, le mode de vie sud-américain, le salar d’Uyuni, la lac titi caca, les cascades en équateur ou encore les tortues des îles Galapagos… il s’agissait d’un beau programme!

Le Costa Rica

Petit à petit, je suis tombé sur plusieurs photos du Costa Rica et le coup de coeur n’a pas tardé à se faire ressentir: la diversité au niveau de la faune et de la flore sauvage, la côte pacifique et atlantique à moins de deux heures, les plages de surf, les volcans ou encore la jungle. Toute cette diversité rassemblait dans un pays grand comme la Suisse… Que dire de mieux?

Le toucan de swainson au Costa Rica

Le toucan de swainson au Costa Rica

Vous devez savoir que j’ai souvent du mal à prendre des décisions! Lorsque je suis devant le distributeur de biscuit, je peux hésiter jusqu’à cinq bonnes minutes avant de choisir entre les oreos et le kinder bueno. Je vous laisse alors imaginer quand il s’agit de choisir une destination de voyage; entre le Costa Rica et le Pérou-Bolivie-Équateur, c’est un vrai casse-tête!

Au fur à mesure que j’hésitais entre l’Amérique du sud et le Costa Rica, je m’inscrivais sur plusieurs sites de voyage afin de découvrir l’expérience d’autres voyageurs.

L’Asie du sud-est

Je voyais passer des photos de la Thaïlande, du Cambodge, du Laos, du Vietnam ou encore de la Birmanie! Ainsi j’ai commencé à m’intéresser à l’Asie du sud-est: Bagan avec ses 2000 temples, la capitale thaïlandaise Bangkok, se baigner et faire de la plongée sur les plages paradisiaques (notamment James Bond Island), descendre le Mékong en bateau ou encore rencontrer toutes ces populations que je ne connais pas encore! 🙂

Une amie m’avait également parlé de la capitale thaïlandaise Bangkok et m’avait, d’ailleurs, motivé à  visiter cette ville.

La phase d’hésitation

Le choix devenait devenait de plus en plus compliqué! Thaîlande-Cambodge-Laos-Vietnam-Birmanie, Costa Rica ou Pérou-Bolivie-Équateur?

On m’a toujours dit qu’il vaut mieux parfois ne pas trop avoir le choix, cela rend la décision plus facile.

Par la suite, il s’est passé plusieurs semaines où j’hésitais sans arrêt entre ces trois destinations. Puis je me suis décidé… Je pars pour 4 mois de voyage à travers l’Asie du sud est!

La préparation du voyage

J’ai commencé à en parler aux gens autour de moi, et je commençais à tracer mon itinéraire… Cependant, cela va peut-être vous paraître surprenant, mais en préparant ce voyage, je sentais qu’il me manquait quelque chose! J’avais l’impression de me forcer, c’est comme si je m’obligeais à partir.

Je voulais trouver une destination le plus vite possible pour payer mon billet d’avion le moins chère possible. Je me mettais une pression inutile qui m’empêchait de prendre le temps et de comprendre quel était la destination qui me faisait réellement rêver…

La phase de lâcher prise

Lorsque j’ai eu cette prise de conscience, j’ai décidé de lâcher prise sur ce genre de contrainte. Je me suis dit qu’il valait mieux payer chère son billet d’avion plutôt que d’aller dans une destination qui ne vous correspond pas!

Les semaines ont donc passé…

Je m’étais inscrit sur des groupes de voyage, et je voyais passer régulièrement des photos de voyageurs à travers le monde: le Canada, l’Ouest américain, la Patagonie, la côte ouest Australienne, les fjord en Nouvelle-Zélande, ou encore les magnifiques paysages français (oui notre pays, la France est magnifique!). L’idée de faire un road trip à travers l’Europe m’avait même effleuré l’esprit.

La Patagonie…

Le choix est fait!

Le lundi 22 août au matin, je me suis réveillé et tout s’est passé très vite!

Dans la semaine qui a suivi, je me suis passionné à une vitesse fulgurante pour la Nouvelle-Zélande. J’entendais parler de l’accueil chaleureux des kiwis, de la diversité des paysages, des fiords, de la culture maorie, de l’engouement pour les sports outdoor dans le pays, et j’étais attiré par le fait de pouvoir travailler avec un VISA Travail Vacances pour financer mon voyage (possibilité de le faire dans d’autres pays comme l’Australie où le Canada).

J’en parlais également avec un couple d’amis qui avait prévu d’y partir pour quelques mois. J’étais de plus en plus motivé!

Le dimanche 28 août, soit 6 jours après que la Nouvelle-Zélande me soit venue à l’esprit, j’ai demandé un devis sur le site d’une agence.

Le lundi 29 août au matin, l’agence me rappelait avec deux offres de billets d’avion!

24 heures de réflexion et le mardi 30 août à 10h (ouii je sais l’heure, ce n’est pas très important, mais j’avais envie de la mentionner), je prenais mon billet d’avion!

La date du départ?

Je m’envole le Jeudi 27 octobre à 23h50 pour quelques mois d’aventure dans le pays des kiwis!

Le programme? Moi-même je ne le connais pas encore…

En revanche, une chose est sûre… je veux aller me baigner dans cette cascade! 😀

Une cascade en Nouvelle Zélande dont le nom restera secret... ;)

Une cascade en Nouvelle Zélande dont le nom restera secret… 😉

Dis moi dans les commentaires quelle destination tu as choisis pour ton PVT ou tes futures vacances! 🙂

A bientôt pour le début de l’aventure,

Anthony