,

7# Une semaine en HelpX à Waipu

Bream bay: la plage à Waipu

Après une semaine de découverte à Auckland, la deuxième semaine est passé chez un hôte HelpX à Waipu (ville dans le Northland, situé à 120km au nord d’Auckland).

Le HelpX est une organisation qui vous permet de prendre contact avec des locaux en Nouvelle-Zélande (mais aussi dans d’autres pays). Le principe est simple : des personnes vous logent et vous nourrissent en échange de quelques heures de travail par jour (jardinage, maintenance de la maison, construction, etc…).

L’arrivé à Waipu : première impression !

Peu de temps après avoir quitté Auckland, ce mercredi 9 novembre, assis, à l’arrière du bus et tandis que le chauffeur enchaîné les longs et interminables virages les uns après les autres, je dirigeais mon regard par la fenêtre. Fasciné par les paysages sauvages de la Nouvelle-Zélande, je contemplai le magnifique coucher de soleil qui s’offrait à moi…

À 19 :04, le bus s’arrêta à Waipu. Personne à l’horizon. En voyant le bus disparaître au loin, je m’aventurais petit à petit dans la ville.

Mon hôte travaille au Liquor Centre de Waipu (sorte de caverne d’Ali baba pour les amateurs de bons vins, de bières et de whisky).

Je découvre un homme d’une cinquantaine d’années, de petite corpulence et de petite taille accompagné de son fidèle chien Charlie. Ils habitent au sommet d’une colline. Autour de la maison se trouve un magnifique jardin. En ouvrant la porte, je découvre une très vieille bâtisse datant de 1913. Le style est ancien tandis que de nombreux objets s’empilent de part et d’autres de la maison…

La cuisine est recouvert de petits dessins et de citations. Il s’agit de toutes les marques laissées par les HelpX avant moi. Le VISITORS BOOK est posé sur la table en bois du salon. Il contient, comme le mur de la cuisine, les impressions des derniers HelpX.

Au premier abord, je ne me sens pas très détendu. Je ne suis pas habitué à ce type de lieu de vie! Je me sentirais de mieux en mieux en avançant dans la semaine…

Les visites de la semaine

Au lieu de vous raconter que je me suis levé à 8h22, que j’ai pris une douche bien fraîche et que j’ai mangé deux toasts au petit déjeuner, je préfère vous parler des endroits fabuleux découverts cette semaine.

Vous découvrirez la magnifique plage de Waipu, l’extraordinaire cave aux vers luisants ainsi que la cascade de la ville.

ENJOY ! 😀

La meilleure invention du monde

Je me devais de faire un paragraphe entier sur cette partie, car l’idée est géniale!

Avez-vous déjà eu l’idée de mettre une baignoire au fond de votre jardin?

Mon hôte en a mis une au fond de son jardin. Mais comme si cela ne suffisait pas, il a décidé de la poser sur un feu de camp. Résultat?

Vous pouvez lorsque vous le désirez allumer le feu de camp, prendre un bain chaud tout en regardant les étoiles dans le ciel! Détente et dépaysement assuré! 😉

As-tu progressé en anglais ?

Je vous mentirais si je vous disais que j’étais un expert en anglais. Je vous mentirais également si je vous disais que j’étais très mauvais.

Cependant j’ai passé beaucoup de temps à échanger avec mon hôte. De plus, la recherche de la voiture et la négociation de l’assurance permettent de sortir de sa zone de confort pour pratiquer la langue. C’est déjà une bonne épreuve de trouver une assurance en France, alors je vous laisse imaginer ici en anglais…

Ainsi, après une semaine de pratique intensive, les progrès sont donc présents. Les automatismes commencent à se mettre en place, le vocabulaire s’enrichit et je commence même à faire des blagues en anglais! 😀

Cependant il existe encore des moments où je ne comprends rien à ce que l’on me dit. Parfois je demande de répéter et parfois j’ai la flemme… Je lance donc un « Ahah » avec un grand sourire… ^^

Un petit résumé rapide de la semaine

J’ai eu beaucoup de difficultés à écrire cette partie de l’article. J’ai l’impression que j’ai tellement de choses à vous dire que je ne sais pas par où commencer.

J’ai essayé d’aller marcher dans le jardin, de boire un bon verre d’eau où encore de me mettre une bonne musique, mais rien n’y fait… Je n’arrive pas à écrire le moindre mot.

Je vais donc essayer de vous livrer l’essentiel.

Cette semaine, j’ai compris ce que voulez dire : « Savoir donner sans rien attendre en retour ».

J’ai rencontré un homme extraordinaire et énormément généreux qui a su prendre du temps pour me faire découvrir la région, m’aider à progresser en anglais ou encore à acheter ma voiture.

Cette semaine n’a pas été folle en expérience extraordinaire. Je n’ai pas sauté en parachute avec les yeux bandés ou fait un salto arrière avec ma Toyota.

Cependant, j’ai appris à profiter en profondeur des choses simples de la vie; prendre un bon café le matin, apprendre à planter des lavandes, laver la yelow car au fond du jardin, discuter le soir autour d’une bonne musique, admirer la vue sur la vallée, se promener dans le jardin pour prendre des photos ou encore faire du Limoncello-maison (liqueur de citron).

Concernant le mur de la cuisine et le VISITORS BOOK, l’article ne dira pas ce que j’y ai écrit…

Je quitte Waipu, demain, jeudi 17 novembre, jour de mon anniversaire, pour me diriger vers une nouvelle destination!

Je ne vous en dis pas plus,

On se voit dans le prochain article,

Anthony

PS : Pour ceux qui ont eu les papilles gustatives sensibles lorsque j’ai parlé du Limoncello (liqueur de citron). Je vous ai mis la recette dans cette article: 8# Recette – Comment faire son propre Limoncello (liqueur de citron) ! 😉

PSS : Je n’aime pas trop la fin de mon article. Je trouve qu’il manque quelque chose. On va laisser la perfection de côté pour cette fois. L’essentiel est fait : l’article est publié! 😉

3 réponses

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] dire de Robert (mon premier hôte) qui m’a appris le sens du mot « PARTAGER » et « SE […]

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.