, ,

12# Trois réflexions personnelles sur ce voyage en Nouvelle-Zélande

Voyager. Se remettre en question. Évoluer. (vue depuis le sommet du Pinnacles dans le Coromandel)

Faire le choix de partir voyager quelques mois à l’étranger, c’est avoir la chance de découvrir de magnifiques paysages et de faire de belles rencontres.

C’est également l’occasion de voyager à l’intérieur de soi-même : Apprendre à se connaître, se remettre en question et évoluer.

Après deux mois d’aventures en terre maorie, je souhaite partager avec vous trois réflexions personnelles sur ce voyage en Nouvelle-Zélande. Ces réflexions sont nées au fil des rencontres mais aussi par une réflexion personnelle.

1# Réfléchir à son avenir

Dernièrement, j’ai lu une statistique qui dit que:

80% des étudiants se trompent dans leur orientation

Vous avez bien lu: 80% !

Après réflexion, cela n’est finalement pas étonnant. On ne donne pas l’occasion aux jeunes de se découvrir dans le milieu scolaire, et les conseils d’orientation ne sont pas toujours les meilleurs…

Pourquoi ne donne-t-on pas du temps aux jeunes pendant les heures d’écoles de découvrir des métiers, de faire des stages et d’aller à la rencontre des professionnelles? Des artisans? Des ingénieurs? Des agriculteurs? Des médecins? Des commerçants?

Il y a le stage de “découverte” d’une semaine en troisième à la fin décembre… mais il est seulement deux mois avant le choix de l’orientation! Qu’en pensez-vous? Il est déjà trop tard?

Au lieu de cela, le temps est passé à la réalisation d’équations du second degré. Par la suite, si votre niveau en mathématiques est suffisant, on vous orientera vers des études d’ingénieur.

Saviez-vous d’ailleurs que selon une étude:

“parmi les élèves ingénieurs, 21 % des garçons et 33 % des filles ne souhaitent pas travailler dans un domaine lié à l’ingénierie.”

Pour la plupart, il s’agit d’un choix par défaut. Ils ne savent pas quoi faire, et leur niveau scolaire leur permet de se diriger vers les classes préparatoires. Ils se lancent donc dans ce type d’étude.

Notre travail a-t-il été choisi par défaut?

Notre travail a-t-il été choisi par défaut?

Pourquoi je vous parle de tout ça?

Je n’ai rien contre les ingénieurs (j’en suis moi-même un), et encore rien contre les professeurs. Je trouve qu’ils font un métier formidable. Ils ont la chance de transmettre de bonne valeur aux jeunes. Cependant, je pense simplement qu’il y a des progrès à faire au niveau de l’orientation.

Le 18 novembre 2016, j’ai été diplômé de l’une des meilleures écoles d’ingénieurs de France et pourtant je n’ai jamais été autant perdu dans mon avenir.

J’ai étudié l’aéronautique pendant cinq ans (deux ans de BTS et trois année d’écoles d’ingénieurs) au cours desquelles j’ai testé des systèmes avioniques pour l’aéronautique. Aujourd’hui, je me rend compte que cela ne me plaît pas du tout.

Partir voyager en Nouvelle-Zélande, c’était donc se donner l’occasion de prendre du recul, de se reconnecter à ses envies et de se donner le temps de CHOISIR !

Après deux mois en Nouvelle-Zélande, je commence à comprendre ce qui me manque le plus et ce que je veux réellement faire de ma vie. Ce qui est encore plus exceptionnel, c’est que ce qui me plaît s’est toujours trouvé devant moi et cela tient en deux mots : MUSIQUE & PSYCHOLOGIE !

J’ai donc beaucoup d’idées de projets qui sont en train de murir dans ma petite tête….

2# Prendre confiance en soi et s’affirmer

Depuis tout petit j’ai eu la croyance suivante :

  • « Si je suis gentil et toujours d’accord avec les autres, ils vont m’aimer ».

Cette période-là est révolue…

En Nouvelle-Zélande, j’ai appris à m’affirmer à des niveaux que je n’avais jamais atteints auparavant.

Partir seul au bout du monde, c’est prendre le courage de se confronter à soi-même et à la vie. Personne n’ouvrira votre compte en banque pour vous ! Personne ne trouvera une voiture pour vous ! Personne ne vous réservera vos hôtels ! Personne ne vous organisera votre voyage ! C’est à vous de vous débrouiller !

De manière générale, ce voyage c’est la chance de mieux comprendre ses désirs et ses envies et de les réaliser. C’est comprendre que vous avez de la valeur, que vous valez autant qu’un autre et que vous avez le pouvoir d’affirmer vos désirs et vos envies dans votre vie personnelle et professionnelle. Personne n’a le droit de vous manquer de respect ou de vous marcher sur les pieds.

Voyager pour s'affirmer.

Voyager pour s’affirmer.

3# Progresser dans sa tolérance envers les autres

Voyager, c’est faire de magnifiques rencontres et faire évoluer son état d’esprit.

Ce voyage, c’est comprendre les cultures de chacun et progresser dans sa tolérance envers les autres.

Dans L’homme qui voulait être heureux de Laurent GOUNELLE, un grand sage balinais aide un jeune homme à reprendre le contrôle de sa vie. Alors qu’il regarde tous les deux des hommes en train de travailler dans les plantations de riz, le sage s’exprime :

« (…) dans ce champ en bas, il y a plusieurs dizaines de personnes ayant chacune une identité propre, une histoire propre, une personnalité spécifique, des goûts particuliers. (…) Rien que du point de vue de leur motivation à faire ce travail, il existe des différences. L’un le fait parce qu’il aime être au contact de l’eau, alors que son voisin, lui, n’a pas le choix, un troisième le fait parce que cela lui rapporte un peu plus que son ancien métier, et un quatrième pour aider son père. Le cinquième parce qu’il aime prendre soin des plants et les voir pousser. Le sixième exerce ce métier parce que c’est la tradition dans sa famille et qu’il ne lui est pas venu à l’esprit de faire autre chose.

Quand on raisonne par groupes, par ensembles, par camps, on fait abstraction des particularités, de la valeur et de l’apport de chaque individu, et on tombe facilement dans le simplisme et la généralisation. On parle des travailleurs, des fonctionnaires, des scientifiques, des paysans, des artistes, des immigrés, des bourgeois, des femmes au foyer. On bâtit des théories qui servent nos croyances. Et non seulement la plupart de ces théories sont fausses, mais elles poussent les gens à devenir ce que la théorie dit qu’ils sont ».

Tout est dit :

  • « En vous abstenant de juger les gens mais plutôt de comprendre leur véritable nature, vous pouvez identifier leur véritable valeur et créer une réelle connexion avec eux ».
Connaissons-nous vraiment cet homme?

Connaissons-nous vraiment cet homme?

Conclusion

Tous les voyageurs que j’ai rencontrés en cours de route m’ont annoncé avoir évolué dans leur état d’esprit au cours de leur escapade à l’étranger. Il est donc certains que le voyage ne concerne pas seulement de magnifiques paysages, c’est un réel apprentissage et une évolution personnel.

À travers cet article, et notamment sur mes propos sur l’orientation, je ne prétends pas détenir la vérité absolue, loin de là. J’ai encore toute une vie pour nourrir mon état d’esprit, et les avis d’aujourd’hui seront peut-être different de ceux de demain.

Si vous n’êtes donc pas d’accord avec moi, n’hésitez pas à developper quelques-uns de vos arguments dans les commentaires. Cela me fera un plaisir d’échanger avec vous.

Vous pouvez aussi nous rejoindre sur facebook pour suivre d’autres discussions.

Jusqu’à notre prochaine rencontre, et en ses fêtes de fin d’année,

je vous souhaite de profiter de chacun de vos proches et de vous amuser,

Anthony – Votre voyageur préféré :p –

10 réponses
  1. PIERRE ET NADINE
    PIERRE ET NADINE dit :

    Nous te souhaitons une bonne année 2017 pleine de bonheur, de douceur, de joie, de reussite et une bonne santé.
    que ce merveilleux voyage si enrichissant te comble toutes tes attentes
    nous profitons de ton beau voyage avec internet c est super
    prend bien soin de toi et profite au maximum Anthony
    bisous
    Pierrot et Nadine

    Répondre
  2. Isabelle Picard
    Isabelle Picard dit :

    Cc Anthony
    Très belle réflexion finalement de voyager on voit la vie autrement
    Très beau texte continu comme ça ne change rien
    Bises
    Isa

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *